RESOLUTIONS NON! OBJECTIFS OUI!

Premier article de l’année 2023, qui je le veux, sera le premier d’une longue nouvelle série.

Allez on commence par une petite devinette ? Quel est le mot qu’on associe très facilement au mois de Janvier ? Alors à tous ceux qui ont pensé « soldes » ou « galette des rois », vous avez le droit aussi, mais ce n’est pas ma réponse, moi je songe à « résolutions ».

Un mot que je n’aime pas beaucoup, même pas du tout pour être honnête, je vous explique pourquoi…Réfléchissons une minute à ce que signifie réellement ce mot : « prendre une résolution », c’est se « résoudre à… », en quelque sorte c’est « s’obliger à… » !

S’obliger ce n’est pas choisir, s’obliger ce n’est pas être libre, s’obliger c’est subir, encore et encore…s’obliger c’est aller dans une direction qu’on ne voulait pas prendre, c’est prendre un chemin qu’on n’avait pas envie d’emprunter (c’est d’ailleurs pour ça qu’on arrivera jamais au bout de ce chemin).

Alors par pitié, laissons ce mot « résolutions » de côté et choisissons en un autre qui implique plutôt le choix, la motivation, le désir, le vouloir, la liberté : un mot qui me tient à cœur en tant que coach en développement personnel (vous vous en doutez!), le mot « objectif ». L’objectif, c’est le but que vous souhaitez atteindre, c’est choisir d’obtenir, de devenir, d’être, de faire, et tout ça de façon positive et optimisme.

Vous remarquerez d’ailleurs qu’on formule souvent les « résolutions » de manière négative (je ne veux plus… j’arrête de…), alors que les objectifs se formulent toujours de façon positive (je souhaite, je veux…).

La vision positive et le choix sont générateurs de motivation et d’envie, donc synonymes de réussites. Si vous vous sentez obligé, dirigé, oppressé, manipulé, jamais vous n’obtiendrez ce que vous souhaitez car vous tenterez d’agir pour quelque chose que vous ne voulez pas vraiment.

C’est un deuxième point important, que souhaitez-vous vraiment dans votre vie ? Est-ce que vous vous êtes déjà posé la question ? Alors la réponse classique, c’est souvent « le bonheur », mais le bonheur est-il une réponse en lui-même ? je ne pense pas !

Pourquoi ? Parce que le bonheur n’est pas une valeur universelle, le bonheur de l’un n’est pas celui de l’autre, nous sommes tous différents et nous avons tous des goûts, des envies, des croyances, des désirs différents, ce qui vous rend heureux ne me rend pas forcément heureuse, et vice versa…

J’aborde souvent avec mes clients cette question cruciale « que voulez-vous vraiment dans votre vie ? », où curieusement la plupart du temps on commence par me répondre par du négatif (je ne veux plus, je veux arrêter de…), on arrive plus facilement à me dire encore une fois ce qu’on ne veut plus mais pas ce qu’on le veut, car savoir ce que l’on veut n’est pas une tâche facile.

Le bonheur n’est pas une unité idéale, un point à atteindre, c’est une façon de vivre, de penser, d’agir, de réagir, dans chaque domaine de notre vie (familial, sentimental, professionnel, amical, personnel, etc.. ) et au quotidien, en fonction de ce qui nous correspond, en fonction de qui nous sommes, de ce qui forme notre équilibre, et non pas en fonction de ce que la société nous dicte ou nous impose.

Ce qui suppose une excellente connaissance de soi même, mais ça c’est le troisième et dernier point important. Apprendre à se connaître, faire connaissance avec soi-même, avec son véritable moi, découvrir les traits de sa personnalité, ses forces et ses faiblesses. La découverte de soi-même prend du temps et de l’énergie, elle implique de la rigueur, de l’honnêteté, du travail.

Le chemin du développement personnel n’est pas forcément un chemin facile, il y a des obstacles, des douleurs, des peurs à surmonter, à affronter, et à comprendre, mais il y a aussi de jolies surprises à récolter en route, de beaux cadeaux inattendus et tout ça en se dirigeant au sommet de notre propre montagne où en quelque sorte on pourra planter le drapeau de la victoire !

Je finirai cet article (qui j’espère vous plaira) avec une phrase d’une ancienne cliente : « je cherchais quelque chose, mais je ne savais pas quoi, je ne pouvais pas le savoir car je n’avais même pas conscience de qui j’étais vraiment » Son travail l’a mené à trouver son propre équilibre, qu’on confond souvent avec ce fameux bonheur…

Je vous souhaite à tous de prendre ce fameux chemin de développement personnel et d’en faire une priorité !

NOUS LES FEMMES GUERRIERES!

Je pense que si on devait trouver un synonyme du mot « femme », ça serait « courage », oh que oui mesdames nous sommes courageuses ! Fortes et courageuses comme des guerrières!

Ceux qui me connaissent savent très bien que j’ai horreur du féminisme, et de tout ce qui l’accompagne, pour moi ça reste une doctrine dont on veut se convaincre ou convaincre les autres, alors que j’estime que nous n’avons rien à prouver à personne sauf à nous même, mais ça reste mon point de vue personnel, comme tout ce que je peux écrire d’ailleurs. Le but de mes articles n’est pas de convaincre mais de proposer, vous prenez si vous voulez…

Ah et aussi, avant que tous les hommes qui vont lire cet article me tombent dessus en me disant « et nous ?, on parle toujours des femmes, etc… », oui, cet article est dédié aux femmes, mais ils vous est complétement ouvert justement! vous voilà prévenus!

Revenons à nous, mesdames ! Je disais que oui nous sommes courageuses et fortes, nous sommes nombreuses à affronter des situations extrêmement difficiles, douloureuses, qui ne sont que souffrances et désarroi et pourtant, nous ne renonçons pas! Nous sommes des guerrières!

Quand je dit ça je pense :

  • à toi la femme qui a affronté la déception face à un test de grossesse négatif tous les mois malgré les piqûres douloureuses que tu t’infliges au quotidien, à toi la femme qui était prête à devenir maman et qui a perdu ce bébé que tu aimais déjà, à toi la femme qui a appris que ton enfant souffrait d’une maladie incurable, à toi la femme qui a perdu la vie en donnant la sienne à ton bébé…
  • à toi la femme qui a connu cet ami de la famille, cet oncle, ce frère, ce père, ce cousin, qui se glissait dans ton lit pendant les siestes, qui faisait en sorte que tu viennes t’asseoir sur ses genoux, qui s’introduisait dans la salle de bain, sous ta douche, à toi la femme à qui ont a dit « chut ! ne dis rien, c’est un secret ! »…
  • à toi la femme qui a connu cet homme qui a voulu entrer de force dans ton intimité, qui n’avait comme seule et unique idée son plaisir, son envie, son obstination de prendre ce que tu ne voulais pas lui donner!
  • à toi la femme qui pensait mourir à chaque fois que tu voyais cet homme ôter sa ceinture de son pantalon, à chaque fois qu’il rentrait ivre mort, à chaque fois qu’il ne trouvait pas le repas à son goût ou que la maison était mal rangée, à chaque fois que les coups commençaient à pleuvoir, que les objets devenaient des armes douloureuses et meurtrières, à toi la femme à qui ont a ôté la vie par médiocrité…
  • à toi la femme qui a subi les caprices de cet homme que tu pensais aimer, au nombre de fois où tu lui as dit « oui » en pensant « non », au nombre de fois où tu t’es exécutée alors que tu ne voulais pas, au nombre de fois où tu as subi ses choix sexuels, ses partenaires imposés, à toi la femme trompée mais aussi à celle qu’on cache…
  • à toi la femme qui faisait en sorte que tes enfants aient une assiette pleine, des vêtements chauds, et des gouters d’anniversaires, à toi la femme qui enchainait deux boulots, jour et nuit parfois, prête à te prostituer, à te priver pour qu’ils ne manquent de rien, à toi la femme qui souriait toujours à ses enfants alors que tu avais le cœur plein de larmes, à toi la femme qui savait transformer une coupure d’électricité en soirée magique dans un château merveilleux, à toi la femme qui déposait tous les soirs des étoiles au dessus de la tête de tes enfants alors que tu ne savais même pas comment tu allais survivre au lendemain, à toi la femme qui a tout donné pour épargner ceux que tu aimais…
  • à toi la femme qui s’est battu contre la maladie, qui est restée digne lorsqu’on t’a annoncé ce verdict irréversible, à toi la femme qui a serré les dents sous sa perruque, qui n’a rien montré lorsque la douleur et les traitements déchiraient ton corps, à toi la femme qui a affronté la déception, l’angoisse et la peur, à toi la femme qui est restée éveillée toutes ces nuits en priant…
  • à toi la femme qui a enterré ton mari, ta fille, sa sœur, ta mère, ton frère, bien avant l’heure, à toi la femme qui s’est construite seule, sans parents, sans amour, sans argent, à toi la femme qui a appelé au secours mais qu’on a pas entendu, à toi la femme qui avait tant besoin d’amour et d’affection, à toi la femme qui rêvait la nuit à une autre vie ou qui a voulu en finir avec elle…
  • A toi la femme à qui ont a fait peur, à qui on a fait mal, qu’on a maltraité, violé, violenté, traumatisé, traité comme une chose, un objet, à qui on a manqué de respect, d’amour, de tolérance ou de compréhension, à toi qu’on pas vu ou qu’on a pas voulu voir, à toi qui a tant souffert…

Mais surtout à toi la guerrière qui a su affronter toutes ces épreuves, et qui malgré tout ça est toujours debout, qui malgré tout ça est toujours vivante, qui malgré tout ça est toujours présente, bravo à toi, sois fière de toi, de ta force et de ton courage et sache que tu n’es pas seule, nous sommes toutes là pour toi ! Je suis là pour toi!

Ce texte est dédiée à toutes celles qui ne sont plus là pour le lire

et pardonnez-moi pour celles que j’ai oublié !

Stéphanie Brocal Vegara

DECOUVRIR SA MISSION DE VIE

Vivre pleinement, en cohérence avec ses valeurs, ses talents et ses désirs.

Qu’est-ce qui est le plus important pour moi ?

Quelle est ma raison d’être sur Terre ?

Que dois-je faire ?

Y a-t-il un projet qui me tient à cœur ?

Ma vie a-t-elle de la valeur ? pourquoi ?

Nous sommes tous amenés, un jour, à nous poser ces questions parce qu’elles sont essentielles.

Le sens, les couleurs, la forme, la profondeur, l’intensité, que nous donnons à notre vie, dépendent de nos réponses et elles sont évidemment différentes d’une personne à l’autre, parfois même chez la même personne à différents moments de sa vie.

Rassemblées et mêmes incomplètes, nos réponses dessinent une direction, un chemin, notre chemin, celui qu’on nous invite à suivre. S’il est important de le repérer dans la forêt de nos désirs, de nos rêves ou de nos doutes, de le tailler, de lui donner forme dans le maquis de nos renoncements ou de nos négligences, c’est parce que ce chemin est celui de notre mission de vie.

Continuer la lecture de « DECOUVRIR SA MISSION DE VIE »

La lithothérapie, science ou croyance?

En grec « Lithos » signifie « pierre », et thérapie représente la notion de soin, je vous laisse donc faire le lien entre les deux !

Beaucoup de personnes pensent que c’est une croyance, comme j’entends souvent « c’est dans la tête » ou « ça peut pas faire de mal », ou encore « on y croit, on y croit pas… »…

Et pourtant (au risque de décevoir du monde), il y a une réalité scientifique dans l’usage du minéral qui date de plusieurs millénaires. Cependant, aujourd’hui seule la médecine traditionnelle chinoise utilise encore des minéraux dans sa pharmacopée.

La lithothérapie c’est avant tout de la biochimie (interaction de la pierre avec le corps humain), même si on l’associe encore au côté spirituel (ce qui peut faire peur à certaines personnes), les fondements de la lithothérapie sont : la minéralogie, la chimie des minéraux, et leurs propriétés biochimiques.

Les composés chimiques des minéraux agissent sur les processus métaboliques de notre corps pour le maintenir en bonne santé. Les oligoéléments présents dans les minéraux, leurs effets sur l’organisme et les pierres qu’on peut utiliser en lithothérapie nous permettent de bénéficier des bienfaits de ces oligoéléments (qui sont parfois prescrits en cas de carences).

Je rappelle donc que pour pouvoir bénéficier des bienfaits physiques d’une pierre il est necessaire que celle-ci soit en contact avec votre peau car c’est là que va se faire l’échange « d’ions » (les « ions » petit souvenir des cours de physique-chimie au collège!).

Les pierres étant composées en grande partie d’éléments métalliques (fer, cuivre, zinc, manganèse, etc.) les oligo éléments qui permettent à l’être humain d’être en meilleure santé agissent sur le physique et le psychique car les minéraux contiennent de l’énergie, tout comme nous, ils nous permettent ainsi d’équilibrer nos carences tout simplement.

Alors il est vrai que pour ma part je n’ai pas peur d’associer la biochimie de la lithothérapie au spirituel, ce qui me permet de pouvoir proposer la combinaison idéale qui convient à chacun.

Petite précision, ce petit texte a pour but d’expliquer, d’informer, et non de convaince, car comme tout sujet, chacun est libre d’en penser ce qu’il veut !

Enfant hier, Adulte aujourd’hui…en passant par l’adolescence…

Il y a longtemps que j’avais envie d’écrire un article à propos de ce sujet, mais je n’ai jamais pris le temps de le faire (tiens, « prendre le temps », ça aussi ça serait intéressant d’écrire un petit quelque chose à ce sujet… à retenir pour plus tard !), bref, je disais donc que je n’avais pas encore pris le temps d’écrire sur le fait qu’hier nous étions des enfants et qu’aujourd’hui nous sommes des adultes, et c’est pareil pour chaque personne qui constitue notre planète Terre aujourd’hui ! C’est un cycle qui ne s’arrête jamais, nous naissons, nous grandissons, nous vieillissons, bon la fin vous la connaissez ! (j’imagine que jusque là je ne vous apprends rien !).

( Petite note à moi-même : Faut vraiment que j’arrête de faire des paragraphes si long, on dirait Balzac  ! Oui je sais c’est prétentieux, mais c’est surtout très drôle, bon, enfin moi, ça me fait rire, et nous avons tous besoin de sourire dans notre vie, ça fait du bien, non ?)

Et oui, pour ceux qui découvrent, j’aime beaucoup les parenthèses, on peut y glisser beaucoup de choses, qui n’ont parfois rien à voir avec le sujet mais qui nous permettent tout de même de dire tout ce qu’on a envie de partager !.

Reprenons…

Pourquoi cette envie d’écrire cet article ? Tout simplement parce que je suis proprement atterrée, consternée, et surtout profondément touchée de constater tous les jours à travers mon métier de coach en développement personnel, à quel point les évènements vécus durant l’enfance, l’éducation reçue, la communication avec les parents, etc… peuvent avoir un impact sur ce que nous devenons dans notre vie d’adulte par la suite.

Continuer la lecture de « Enfant hier, Adulte aujourd’hui…en passant par l’adolescence… »

LA RENTREE EN 6EME SANS STRESS

Je sais, il est tôt pour parler de la rentrée, et pourtant, la fin de cette année scolaire très spéciale approche, et c’est le bon moment pour commencer à préparer sa rentrée au collège, qui est une rentrée pas comme les autres car elle intervient dans l’âge où les enfants manquent particulièrement de confiance en eux et ils sont parfois très angoissés par cette fameuse rentrée en 6eme.

Je leur propose de se débarrasser de leurs angoisses (et peut-être des vôtres également) en répondant à leurs questions et en abordant avec eux les sujets essentiels liés à l’entrée au collège;

N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements sur le déroulement de ce programme qui restera modulable en fonction des besoins de l’enfant!

Deux semaines de développement personnel

Bonjour à tous!

Etant donné que nous venons de traverser une période qui n’a été facile pour personne, j’avais envie de vous faire une petite surprise (ça fait toujours plaisir les surprises!), en vous offrant la possibilité de faire connaissance avec les prémices du développement personnel.

Pendant deux semaines, je vais vous proposer tous les jours des citations, des exercices, des lectures, etc.. qui j’espère vous amèneront à mieux vous connaitre, à prendre conscience de certaines choses, et à commencer peut-être un travail sur vous-même pour améliorer ce qui doit l’être dans votre vie si vous vous sentez prêts!

Les personnes qui suivront ces deux semaines sur ma page facebook pourront me contacter par message privé via messenger, mail ou sms pour échanger sur leurs réponses pendant ces deux semaines si elles le désirent. Je serai à votre écoute.

Je rappelle que cette proposition est un cadeau de ma part, alors évidemment ces deux semaines de suivi seront entièrement gratuites et ne vous engagent à rien! Le but étant juste de partager et de faire découvrir un petit morceau de mon travail.

Comme d’habitude n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensez, ça fait toujours plaisir!

Je choisis d’aller mieux!

Aller mieux, est-ce vraiment un choix?

J’ai envie de vous répondre “O.U.I.”.

Je sais que certains d’entre vous vont s’offusquer littéralement devant ces trois petites lettres “O.U.I.”, vous allez me dire “comment est-ce possible d’aller mieux dans certaines situations?, lorsqu’on vient de vivre la perte d’un être cher, d’apprendre le diagnostic d’une maladie incurable, ou que notre patron vient de nous informer d’un licenciement prochain?…” ou encore vous allez me dire “pour parler comme ça vous n’avez jamais rien vécu de difficile dans votre vie”, qu’en savez-vous? Et si j’avais juste choisi d’aller mieux?

Et bien “O.U.I” même dans le pire des cas il est possible de choisir d’aller mieux, choisir entre la fatalité et l’intention de mieux vivre. CHOISIR D’ALLER MIEUX!

Nous avons le choix de nous laisser terrasser et ensevelir sous la souffrance, la douleur, la tristesse ou toute autre émotion négative, mais nous avons aussi le choix de nous tourner vers les émotions positives, car il y en a toujours, du moment que nous décidons de lui laisser une place.

Attention, je ne dis qu’il ne faut pas laisser de place à ses émotions négatives, je dis juste qu’il faut savoir leur accorder un laps de temps défini, sans qu’il soit trop restreint car nous avons besoin de vivre le négatif, pour construire et apprécier le positif. Mais une fois le temps que nous nous sommes accordé pour vivre un deuil, une séparation ou autre, il faut savoir changer de cap.

Après l’effondrement vient la reconstruction, le choix d’aller mieux et l’action.

Continuer la lecture de « Je choisis d’aller mieux! »

Pensez aux pierres pour vos cadeaux de Noël!

La lithotherapie est un cadeau original qui vous permettra de de faire plaisir à votre entourage pour les fêtes. Les bracelets sont des modèles uniques, réalisés en fonction des besoins et de la personnalité de chacun.
N’hésitez pas à me joindre pour confectionner le bracelet idéal pour la personne à qui vous voulez faire plaisir et n’oubliez pas que cette personne ça peut aussi être vous!
20€ le bracelet
Possibilité d’envoi postal (3€ de frais de port)

SEANCES EN LIGNE

Suite à la mise en place du nouveau confinement, je vous informe que les séances pour les adultes et les adolescents peuvent se faire en ligne.

Seules les séances pour les enfants sont annulées.

Évidemment, je me tiens à votre disposition si vous souhaitez en savoir plus.

Bon courage à tous pour vivre ce nouvel épisode de confinement.

Prenez soin de vous!